UPSA: Qui sommes-nous?

La genèse : l’effervescence et le Normogastryl®

Le Docteur Camille Bru s’installe au début des années 1920 à Agen. Ce radiologue met au point un ingénieux système de radiologie itinérant, permettant d’effectuer des radiographies au chevet des malades vivant dans des endroits isolés.

En 1935, il constate aux rayons X que les boissons gazeuses accélèrent les mouvements du tube digestif. Il imagine alors une solution effervescente facilitant la digestion qui deviendra le Normogastryl®.

Afin de produire et commercialiser ce médicament, il fonde la même année les laboratoires UPSA (Union de Pharmacologie Scientifique Appliquée). Le pilulier en forme de trèfle qui accompagne le conditionnement du Normogastryl® deviendra le symbole de la marque UPSA.

En 1951, l’usine « Guyenne » est construite à Agen. A la mort de Camille Bru en 1958, son fils le docteur Jean Bru lui succède à la tête d’UPSA, qui emploie alors une soixantaine de personnes.

L'ANECDOTE

Le pilulier en forme de trèfle imaginé par Camille Bru comporte au départ trois feuilles. Le pilulier évolue vers un modèle à quatre feuilles correspondant aux trois comprimés journaliers pour le patient, plus un autre pour un ami du patient.

La genèse : l’effervescence et le Normogastryl®

Le Docteur Camille Bru s’installe au début des années 1920 à Agen. Ce radiologue met au point un ingénieux système de radiologie itinérant, permettant d’effectuer des radiographies au chevet des malades vivant dans des endroits isolés.

En 1935, il constate aux rayons X que les boissons gazeuses accélèrent les mouvements du tube digestif. Il imagine alors une solution effervescente facilitant la digestion qui deviendra le Normogastryl®.

Afin de produire et commercialiser ce médicament, il fonde la même année les laboratoires UPSA (Union de Pharmacologie Scientifique Appliquée). Le pilulier en forme de trèfle qui accompagne le conditionnement du Normogastryl® deviendra le symbole de la marque UPSA.

En 1951, l’usine « Guyenne » est construite à Agen. A la mort de Camille Bru en 1958, son fils le docteur Jean Bru lui succède à la tête d’UPSA, qui emploie alors une soixantaine de personnes.

L'ANECDOTE

Le pilulier en forme de trèfle imaginé par Camille Bru comporte au départ trois feuilles. Le pilulier évolue vers un modèle à quatre feuilles correspondant aux trois comprimés journaliers pour le patient, plus un autre pour un ami du patient.

L’expansion d’upsa

Sous l’impulsion du Docteur Jean Bru, UPSA prend une toute nouvelle dimension : il développe et investit dans la recherche. En 1960, l’aspirine effervescente est lancée, suivie par le paracétamol effervescent en 1972, propulsant UPSA comme laboratoire pionnier de l’effervescence.
Cette même année, l’usine s’agrandit avec la construction d’une seconde usine « Gascogne » spécialisée dans la fabrique de médicaments effervescents.

Afin d’assurer une production plus importante tout en garantissant la qualité de ses produits, UPSA met au point, en 1985, un processus exclusif de fabrication verticale : la première tour de production de produits effervescents est construite et une deuxième tour voit le jour trois ans plus tard. L’effectif est alors de 800 employés.
En 1993, UPSA poursuit son engagement auprès des patients dans la lutte contre la douleur en créant l’Institut UPSA de la Douleur.
 

À savoir

Au début des années 1980, 35% des boîtes d'antalgiques vendues en France proviennent des usines d’UPSA qui exporte presque la moitié de sa production vers 75 pays.

L’expansion d’upsa

Sous l’impulsion du Docteur Jean Bru, UPSA prend une toute nouvelle dimension : il développe et investit dans la recherche. En 1960, l’aspirine effervescente est lancée, suivie par le paracétamol effervescent en 1972, propulsant UPSA comme laboratoire pionnier de l’effervescence.
Cette même année, l’usine s’agrandit avec la construction d’une seconde usine « Gascogne » spécialisée dans la fabrique de médicaments effervescents.

Afin d’assurer une production plus importante tout en garantissant la qualité de ses produits, UPSA met au point, en 1985, un processus exclusif de fabrication verticale : la première tour de production de produits effervescents est construite et une deuxième tour voit le jour trois ans plus tard. L’effectif est alors de 800 employés.
En 1993, UPSA poursuit son engagement auprès des patients dans la lutte contre la douleur en créant l’Institut UPSA de la Douleur.
 

À savoir

Au début des années 1980, 35% des boîtes d'antalgiques vendues en France proviennent des usines d’UPSA qui exporte presque la moitié de sa production vers 75 pays.

upsa aujourd’hui

En 1994, Bristol-Myers Squibb (BMS) acquiert UPSA et développe le site de production d’Agen : mise en service d’un nouveau laboratoire de contrôle qualité, d’un laboratoire de développement galénique, de quatre autres tours de fabrication verticale, de quatorze nouvelles lignes de conditionnement, d’un magasin de stockage des matières premières et des articles de conditionnement. Aujourd’hui, le site d’Agen est un pôle de production hautement performant.

Depuis avril 2015, UPSA est devenu une société et une marque de Bristol-Myers Squibb, employant plus de 1400 personnes.
Fort de 80 ans de savoir-faire, UPSA poursuit le développement de médicaments dans la médication familiale proposant des formes pharmaceutiques adaptées à tous les âges de la vie, du nourrisson à la personne âgée.  Constamment à l’écoute des besoins des patients, UPSA continue de diversifier sa gamme de produits composée de médicaments, de compléments alimentaires et de dispositifs médicaux.  

 

un engagement

Aujourd’hui, UPSA réitère son engagement envers les professionnels de santé et les patients en leur garantissant des produits de qualité et en les accompagnant au mieux dans la gestion de leur santé au quotidien.

upsa aujourd’hui

En 1994, Bristol-Myers Squibb (BMS) acquiert UPSA et développe le site de production d’Agen : mise en service d’un nouveau laboratoire de contrôle qualité, d’un laboratoire de développement galénique, de quatre autres tours de fabrication verticale, de quatorze nouvelles lignes de conditionnement, d’un magasin de stockage des matières premières et des articles de conditionnement. Aujourd’hui, le site d’Agen est un pôle de production hautement performant.

Depuis avril 2015, UPSA est devenu une société et une marque de Bristol-Myers Squibb, employant plus de 1400 personnes.
Fort de 80 ans de savoir-faire, UPSA poursuit le développement de médicaments dans la médication familiale proposant des formes pharmaceutiques adaptées à tous les âges de la vie, du nourrisson à la personne âgée.  Constamment à l’écoute des besoins des patients, UPSA continue de diversifier sa gamme de produits composée de médicaments, de compléments alimentaires et de dispositifs médicaux.  

 

un engagement

Aujourd’hui, UPSA réitère son engagement envers les professionnels de santé et les patients en leur garantissant des produits de qualité et en les accompagnant au mieux dans la gestion de leur santé au quotidien.
Haut de page Arrow top
Haut de page Arrow top